40 Ans, c'est énorme n'est-ce-pas ?

Et pourtant.... pour moi c'était hier ! hier le 9 septembre 1976 que ma grand-mère chérie nous a quittés...

40 ans qu'elle a emporté avec elle toute mon enfance, car c'est elle qui m'a élevée, elle qui m'a tout appris, elle qui m'a appris à lire et à écrire bien avant l'âge, elle qui installait mon petit lit à côté du sien quand j'étais malade (et je l'ai beaucoup été), elle qui tricotait des chaussettes bien épaisses pour qu'on ne voit pas la maigreur de mes jambes (on va dire que je ne te nourris pas !), elle qui passait des heures à côté de moi à essayer de me faire avaler mes repas, bouchée après bouchée ;  elle qui me racontait son enfance à elle, car née en 1890, forcément son enfance n'avait rien de commun avec celle d'une petite fille des fifties, l'enfance modeste de fille d'un garde champêtre et d'une couturière ; elle qui cuisinait si bien (je regrette tant maintenant d'avoir tout refusé à l'époque !) ; elle qui faisait tout avec amour, patience et savoir faire, ces qualités que tant de gens ont perdues maintenant..

Elle a emporté avec elle le souvenir de ses tabliers en satin fermière, si doux quand je m'asseyais sur ses genoux... et sur lesquels je glissais inmanquablement car elle était très petite....

Elle a emporté avec elle le parfum de la crème au tilleul qu'elle utilisait pour soigner ses très belles mains.

Le parfum aussi (Madame Rochas) qui imprégnait son magnifique col de renard argenté dont j'ai hérité, et qui pour moi sent toujours Elle....

 

Elle était tout Amour, générosité, altruisme... Elle a sauvé beaucoup de gens de la misère, de la guerre, de la folie des hommes, de la maladie... Elle a donné beaucoup de ce qu'elle avait...

Elle était la femme la plus importante de ma vie d'enfant, même avant ma mère...

Quand elle est partie, j'étais enceinte de ma première fille, et j'ai toujours regretté que le temps, la chronologie des générations l'aient privée de cette joie, avoir des arrières-petites filles.... J'aurais tant voulu que mes filles la connaissent, elles se seraient tellement bien entendues !!!

Mais tout cela, vous aussi, vous l'avez sûrement vécu... On a tous dans le coeur un être exceptionnel auquel on se refère même après tant d'années... Quelqu'un que l'on pleure après tant d'années....

En tout cas je vous le souhaite

 

1910, elle avait 20 ans...

GERMAINE BENOIT CHASSIN

GERMAINE BENOIT CHASSIN

C'était ma grand-mère

 

*

.