Maman Mule a trainé ses sabot dans le plus beau chateau du monde !

et çà donne un reportage sublime qu'il faut absolument aller voir !

photo extraite de son post du jour :

chateau de versailles

 

Je ne sais pas si je vous ai déjà raconté (en près de 7 ans, peut-être que je me répète un peu !)

j'ai eu l'immense chance de pouvoir visiter ce que j'appelle les "rabicoins" de Versailles !

Un  petit groupe de 10 personnes passionnées, un "huissier" armé d'un trousseau de clefs digne de celui du Paradis et nous voilà partis !

Il nous ouvre une des "glaces" de la célèbre Galerie, une petite porte invisible, par laquelle nous nous "coulons" pour déboucher dans un couloir étroit et sombre, qui mène aux appartements privés ... où l'on s'est demandé comment faisait les femmes avec leurs robes immenses pour se frayer un passage !?!

Passage_en_sous_sol_entre_l_appartement_de_la_Reine_et_du_Roi_Nicolas_Jacquet

(passage entre les appartements du Roi et de la Reine)

Car si les appartements d'apparât sont immenses, les "vrais logements" de tout ce beau monde avaient tout du HLM, de luxe pour les grands, mais relativement miteux pour les moins nantis ! Car habiter à la Cour était un honneur qui coûtait fort cher, et que certains nobles de province, assignés à résidence au château afin de mieux les "contrôler", ne pouvaient assumer, ce qui les confinait à de vulgaires "cellules" simplement meublées d'une paillasse ...

C'est ainsi que j'ai pu pénétré dans le tout petit appartement privé de Marie Antoinette, et surtout, souvenir très émouvant, dans sa salle de bain où tout est resté figé depuis son départ, ses boites de poudre, ses flacons... et dans cet espace Ô combien intime, une sensation très vive de la voir encore vivante ... un grand silence s'est fait, on s'attendait tous à la voir apparaître !

Même émotion dans l'atelier de Louis XVI où les outils de serrurerie sont encore posés tels qu'ils les a abandonnés, ses maquettes de bateaux...

Nous avons passé quelques heures dans ce chateau, arpentant des parquets usés, des couloirs délabrés, des escaliers fatigués, allant d'Est en Ouest, du Sud au Nord, grimpant dans les sous-pentes, rampant sous la scène de l'opéra (la première à géométrie variable !), respirant un air poussiéreux dans les appartements des "favorites" comme Madame de Maintenon ou Madame de Montespan, dont les meubles s'évanouissent doucement dans l'oubli... 

Parfois, notre "huissier" devait se repérer au soleil de Novembre qui brillait ce jour-là, pour savoir où nous en étions de notre voyage dans le temps !

Rencontre avec quelques personnages intéressants, tel par exemple que le Doreur en Chef qui nous a expliqué qu'il faut plus de 10 ans pour redorer l'ensemble, et tout recommencer chaque fois....

Un souvenir inoubliable, dans ce chateau pour lequel j'ai maintenant un amour immodéré... 

Chaque fois que je passe devant, on se regarde tous les deux, en se disant qu'on a partagé des petits secrets que les touristes ne verront jamais !

Escalier_a_vis_Passage_ouvrant_sur_le_salon_de_l_OEil_de_Boeuf_Cha_teau_de_Versailles_dist

petit escalier à vis supposé avoir servi à Marie Antoinette pour rejoindre Axel Fersen !

 (les photos ne sont pas de moi mais récupérées sur la Toile !

*