Quand on sait qu'on va déménager et qu'en plus on a la chance de savoir où on va emménager (ben si !) on prend le temps d'écrire un bon paquet de lettres suffisamment longtemps à l'avance qu'on envoie à tous les gens susceptibles de nous écrire, qu'ils nous adorent ou pas d'ailleurs ! (Là par exemple je pense aux Impôts, à la Sécu, les banques, et autres potes ...)

Par précaution, vous dites à la dame de la poste que vous allez avoir besoin d'elle : en fait, je triche là, parce que la Poste a un service ultra bien fait sur son site Internet pour les changements d'adresses ! et çà marche au poil çà ! au moins un qui a tout compris du premier coup !

Puis arrive le moment où vous claquez la porte de votre "home sweet home" et où posez vos valises sur un sol encore non exploré de vos petits petons.

Et la commencent les surprises : environ 3 sur 5 des destinataires de vos bafouilles ont bien tout compris ... mais ily a les autres ! Et c'est là que vos ennuis commencent ! Parce que ces "autres" là sont précisément ceux vec lesquels vous n'auriez pas vraiment voulu avoir de soucis... (là par exemple je pense au Fisc, à la Secu, à la banque et autres potes que vous adorez !)

Donc pour ceux ou celles qui s'inquiéteraient pour moi, qui auraient peur que je m'ennuie sec dans mon nid d'aigles, et bien sachez que je passe des moments délicieux pendue au téléphone ou sur mon PC à essayer de résoudre quelques tracasseries administratives, qui font que ma vie tourne carrée !!!

Parfois même je ris toute seule : je suis en plein sketche face à des répondeurs plus compliqués les uns que les autres, des sites internet où on se mort la queue sans trouver le moindre numéro de téléphone qui permettrait d'avoir enfin une personne "réelle" au bout du fil...

Encore à l'instant, après avoir enfin trouvé THE numéro de téléphone, le monsieur m'annonce qu'il ne peut rien faire pour moi parce que "l'informatique est en dérangement, rappelez dans une heure !" : je fais comment moi Monsieur pour payer en ligne mes billets de TGV qui vont me passer sous le nez, je le sens gros comme une maison....

Mais je suis tenace, je vais y arriver, si ! si ! je vais y arriver ! (la méthode Coué, çà marche ?)

Ce qui me fait peur, c'est l'idée qu'il va falloir recommencer tout à zéro dans quelques mois !

Prions toutes les étoiles sur lesquelles on me demande d'appuyer pour que tout refonctionne vite ....

*